Historique

Odette Guimond  est la directrice artistique et pédagogique, et l’animatrice principale d’AUTOPOÏÉSIS, école d’art FELDENKRAIS®, fondée en 1995 par trois acteurs et metteurs en scène professionnels, également professeurs certifiés de la Méthode FELDENKRAIS®. Cette école privée (une corporation sans but lucratif) a pour objectif principal l’intégration de la Méthode FELDENKRAIS® d’éducation somatique à la formation, à la recherche et au perfectionnement des artistes professionnels. Odette Guimond a été cofondatrice et elle est toujours présidente d’AUTOPOÏÉSIS, école d’artFeldenkrais®, membre coopérant de l’Institut International du Théâtre de 2003 à 2010.

UNE ÉCOLE SPÉCIALISÉE EN ÉDUCATION SOMATIQUE: PERFECTIONNEMENT  POUR LES  PROFESSIONNELS DU THÉÂTRE.

Cette école propose une approche complémentaire ou alternative à l’enseignement des arts, se fondant sur la pratique et les principes de la méthode FELDENKRAIS® d’éducation somatique. Elle s’adresse plus particulièrement aux artistes professionnels, c’est-à-dire à ceux qui ont complété une formation de base dans le domaine artistique, ou du moins qui sont actuellement en formation de manière sérieuse et engagée. Par ailleurs, des artistes ayant déjà une longue expérience derrière eux peuvent tirer un grand profit de la fréquentation de cette école et y trouver une occasion de ressourcement. Depuis sa fondation, AUTOPOÏÉSIS a participé ponctuellement à la formation, à la recherche et au perfectionnement d’ artistes professionnels, d’étudiants autodidactes ou inscrits dans des écoles supérieures de formation (École de théâtre du Cégep de Saint-Hyacinthe, École supérieure de théâtre de l’UQAM - aux niveaux du BAC, de la Maîtrise, ou au Doctorat multidisciplinaire de la Faculté des Arts de l’UQAM). De plus des programmes de stages ont permis l’élaboration de créations solo, de productions conjointes. Cette école offre principalement des stages de perfectionnement aux acteurs professionnels.

LE PROJET INITIAL

La création de cette école, de sa méthode pédagogique et de sa démarche artistique répondaient à un besoin ressenti par les fondateurs, également impliqués dans l’enseignement des arts et particulièrement du théâtre, de donner une place plus importante à l’éducation somatique dans le travail des artistes, et de penser des programmes permettant d’en faire une base de référence solide. Ce projet visait à développer des méthodes de travail artistique en harmonie avec les fondements théoriques de l’éducation somatique. La fondation de cette école s’appuyait sur une expertise développée par les fondateurs dans leurs expériences d’enseignement, mais également à l’intérieur d’ateliers de recherche et de productions théâtrales au sein du Théâtre de la Nouvelle Lune (auquel fut adjoint pendant une dizaine d’années un Centre de Recherche) et cela depuis 1979. Odette Guimond, actuelle directrice d’AUTOPOÏÉSIS, fut l’une des fondatrices de ce Centre et de cette compagnie de théâtre à but non lucratif, et directrice artistique durant plus de quinze ans.

COLLABORATIONS ET PARTENARIATS ENTRE 2000 ET 2006

Dans le cadre de stages de perfectionnements, deux solos de femmes ont été créés. L’un, avec Denise Boulanger, a été produit par Mime Omnibus à Montréal en juin 2002 et l’autre, avec Laur Fugère, en juillet 2002 par Sonomusa au Fringe Festival de Toronto.

Entre 2000 et 2004, AUTOPOÏÉSIS a travaillé en partenariat avec le Musée Marguerite-Bourgeoys, à l’élaboration et à la réalisation de spectacles historiques. Chacune des créations théâtrales différentes présentées à Montréal, à l’affiche du mois de mai au mois de septembre de chaque année, était le le fruit d’un stage de formation pouvant se faire entre 60 à 160 heures, regroupant 4 acteurs et quelquefois jusqu’à 3 scénographes. Cette collaboration a existé entre AUTOPOÏÉSIS et cette institution depuis 5 ans et a permis à de jeunes artistes de participer à un stage de création et de trouver un emploi, à partir de thématiques proposées par le Musée. Les acteurs devaient jouer en alternance en français et en anglais. Odette Guimond était responsable de l’écriture du texte, de la mise en scène et de la direction artistique des spectacles.

Ce partenariat a permis financièrement à Odette Guimond de donner des ateliers et des stages en Roumanie entre 2000 et 2005, où elle a présenté le résultat de quelques-unes de ses recherches sur le travail de l’acteur effectuées lors de stages de perfectionnement  professionnel,  à la Chaire UNESCO de l’Institut International du Théâtre. Dans ce contexte, elle a également participé au jury international de la Chaire UNESCO et à un certain nombre de Conférences mondiales des Directeurs d’Écoles supérieures de Théâtre.

RECONNAISSANCE INTERNATIONALE: LA CHAIRE UNESCO DE L’IIT ENTRE 2000 et 2006

En l’an 2000, AUTOPOÏÉSIS, école d’art Feldenkrais® est devenue membre de la Chaire UNESCO de l’Institut International du Théâtre «Théâtre et Culture des Civilisations», créée en 1995. Les différentes Chaires UNESCO ont pour objectif de stimuler la coopération universitaire, de contribuer à la réalisation de bases de données et à la mise sur pied d’activités académiques, de recherche et de perfectionnement postuniversitaire. La Chaire UNESCO de l’Institut International du Théâtre est située à Bucharest (Université Nationale de Théâtre et de Cinéma «I.L. Caragiale»).

Entre 2003 et 2010, AUTOPOÏÉSIS, école d’art Feldenkrais® a été membre coopérant de l’Institut International du Théâtre. En tant que présidente et directrice d’AUTOPOÏÉSIS, Odette Guimond a participé aux Congrès des l’Institut International du Théâtre à Marseille (2000), à Athènes (2002) et à Tampico (2004), s’intéressant particulièrement aux débats soulevés par le Comité de la Formation et aux Colloques impliquant la Chaire UNESCO-IIT. L’Institut International du Théâtre (IIT) est un organisme non gouvernemental, constituant un vaste réseau international et dont le siège social est à Paris. Fondé en 1948, il entretient des relations formelles d’association avec l’UNESCO.

«Considérant que l’art du théâtre est un mode d’expression universel de l’humanité et crée des liens à travers le monde entre de vastes groupes de peuples, il est constitué une organisation internationale professionnelle autonome qui porte le nom d’’INSTITUT INTERNATIONAL DU THÉÂTRE. L’institut a pour but d’encourager les échanges internationaux dans le domaine de la connaissance et de la pratique des Arts du théâtre, dramatique, lyrique, et danse, afin de renforcer la paix et l’amitié entre les peuples, approfondir la compréhension mutuelle, élargir la coopération créatrice entre tous les gens des Arts du théâtre.» (Extrait de l’’article 1 de la Charte de l’IIT).

AUTOPOÏÉSIS, école d’art Feldenkrais® et la Chaire UNESCO de l’IIT ont signé un protocole d’entente jusqu’en 2006. Dans le cadre des diverses activités de la Chaire UNESCO de l’Institut International du Théâtre, AUTOPOÏÉSIS, école d’art Feldenkrais® a participé à différents projets.

Conférences Mondiales des Directeurs d’établissements d’enseignement supérieur théâtral

Odette Guimond a siégé aux Conférences mondiales des Directeurs d’établissement d’enseignement supérieur théâtral de 2000 et de 2002, où d’importantes résolutions ont été votées, particulièrement en ce qui concerne le programme UNESCO de mobilité en matière d’enseignement supérieur théâtral, l’éducation artistique et la formation professionnelle. En l’an 2000, elle a présidé le débat portant sur les écoles privées et institutionnelles.

Par ailleurs, Odette Guimond a participé, en tant que directrice d’AUTOPOÏÉSIS, école d’art Feldenkrais® à un vaste sondage international sur l’enseignement supérieur théâtral dans le monde, réalisé sous l’égide de l’UNESCO-CEPES, s’adressant à 71 professeurs, représentant 43 écoles dans 31 pays du monde, sondage analysé et commenté constituant l’ensemble du numéro 3 de la Revue Études Théâtrales/Theatre Studies publiée par la Chaire UNESCO-IIT en 2003.

Ateliers internationaux et Festivals mondiaux des Écoles de théâtre

Certaines présentations des recherches effectuées par AUTOPOÏÉSIS pour les Ateliers internationaux portant sur des textes imposés, ont été reprises aux Festivals Mondiaux des Écoles de Théâtre en Grèce et au Mexique, organisés par la Chaire UNESCO de l’Institut International du Théâtre, donnant à AUTOPOÏÉSIS une reconnaissance au-delà des frontières du Québec. Elle y a en effet représenté le Canada et l’Amérique du Nord. À chaque fois, Odette Guimond avait été animatrice des stages, et metteure en scène.

En 2002, l’atelier portant sur l’Antigone de Sophocle, conçu comme projet final d’intégration d’un programme de perfectionnement de 160 heures regroupant des professionnels du théâtre, de la danse et du travail vocal, a été présenté àa Sinaia en Roumanie, lors de la tenue des Ateliers internationaux de la Chaire UNESCO de l’IIT portant sur le personnage tragique. Les participants à ce stage étaient Mariève Bibeau, Laur Fugère, France Pepin, Karine Poulin et Daniel Roy. Cet atelier a été sélectionné par un jury international de la Chaire UNESCO, le Comité de la formation de l’IIT et le Centre hellénique de l’IIT pour représenter l’Amérique du Nord au Festival Mondial des Écoles de théâtre tenu à Athènes en octobre de la même année.

En 2003, la collaboration avec la Chaire UNESCO s’est poursuivie avec la présentation d’un Atelier démonstratif sur la construction du personnage, dans le cadre des Ateliers internationaux portant sur  Fuenteovejunas de Lope de Vega et La mouette de Tchekhov. Les participantes étaient Diane Beaulieu et Isabelle Leclerc. De nouveau, cet atelier a été sélectionné et repris à Tampico  au Mexique, en mai et juin 2004.

En 2004, Odette Guimond a fait partie du jury international de la Chaire UNESCO pour sélectionner quelques écoles qui ont fait des présentations portant sur Le cercle de craie caucasien de Brecht et Noces de sang de Lorca, en vue du Festival mondial des Écoles de théâtre de 2006, qui se tiendra à Manille. Avec les autres membres du jury, elle a animé des débats portant sur les 20 présentations des Écoles.

En 2005, deux ateliers portant respectivement sur La Leçon de Ionesco et Le Tartuffe de Molière ont été présentés lors de la tenue des Ateliers internationaux de la Chaire UNESCO à Sinaia. Les participants impliqués étaient Luc Bouffard, Philippe Cyr, Stéphanie Julien et Marie-Lyse Laberge-Forest.  Faute de fonds, il a été impossible à AUTOPOÏÉSIS de participer au Festival mondial des Écoles de Théâtre aux Philippines en 2006 où l’école était invitée à reprendre ces deux présentations au Festival mondial, et Odette Guimond, à animer un atelier.

Les Cours d’été de la Chaire UNESCO-IIT

Entre 2000 et en 2004, Odette Guimond a animé des ateliers avec les participants appartenant à différentes écoles présentes à Sinaia (Roumanie) lors des Ateliers internationaux, afin de faire connaître la méthode de travail d’AUTOPOÏÉSIS, école d’art Feldenkrais®.

En 2002, certains étudiants d’AUTOPOÏÉSIS ont participé aux cours d’été de la Chaire UNESCO-IIT portant sur la marionnette (Mariève-Bibeau), Stanislavski (Karine Poulin) et la tragédie grecque (Daniel Roy).

En 2005,  Odette Guimond a donné un stage d’introduction à la Méthode Feldenkrais au département de Théâtre de l’Université des Arts « George Enescu » de Iasi, dans le cadre des échanges favorisés par la Chaire UNESCO de l’Institut International du Théâtre.

Des articles de fond ont été demandés par les Universités de Iasi et de Tg Mures (en Roumanie), suite à ces présentations. Deux articles ont été produits à l’automne 2005 portant respectivement sur « L’enseignement du jeu théâtral à l’aube du XXIe siècle, pour une éducation somatique » et sur  » L’éducation somatique de l’acteur et du spectateur, une expérience à  partager pour créer du sens ».

La Revue Études Théâtrales/ Theatre Studies

On peut retrouver un compte rendu des présentations d’AUTOPOÏÉSIS dans les numéros 2 (Antigone de Sophocle) et 4 (Fuenteovejunas de Lope de Vega et La mouette de Tchekhov) de la Revue. Ainsi que le point de vue d’Odette Guimond dans l’analyse du sondage effectué auprès de 71 professeurs, dans la Revue numéro 3. Par ailleurs, dans le numéro 4 de la Revue, Odette Guimond dresse un portrait de l’Enseignement supérieur théâtral au Québec, qui tente d’approfondir entre autres l’opinion des experts québécois qui ont participé au précédent sondage.

La Production de vidéo-cédéroms sur le théâtre

On peut retrouver des extraits des présentations des ateliers internationaux d’AUTOPOÏÉSIS, école d’art Feldenkrais® dans les CD-ROMs produits par la Chaire UNESCO-IIT en 2002 et en 2003 dans le cadre du Programme UNESCO de mobilité en matière d’enseignement supérieur théâtral.

Par ailleurs AUTOPOÏÉSIS, école d’art Feldenkrais® a produit deux CD-ROMS portant sur l’école et sa méthode de travail. Ces CD-ROMs ont été présentés pour la première fois lors de la tenue des Ateliers internationaux de 2002 et 2003.

UN NOUVEL ACQUIS POUR LA RECHERCHE D’AUTOPOÏÉSIS DEPUIS 2007: L’ALBA EMOTING™

À partir de 2007, Odette Guimond s’est initiée à la pratique et à l’enseignement de la méthode d’Alba Emoting tm en voyageant au Mexique, aux États-Unis et en Angleterre. Elle expérimente depuis lors son utilisation conjointement à celle de la méthode Feldenkrais®.Depuis 2008, cinq stages de perfectionnement pour les acteurs, mais ouverts également aux  professionnels de la santé, de l’éducation, des arts et des communications ont été donnés par Odette Guimond, les trois premiers ayant été donnés conjointement avec Laura Facciponti Bond, formatrice internationale à l’Alba Emoting, et en collaboration avec le département de danse de l’UQÀM.

COPRODUCTION AVEC LE RÉVERBÈRE THÉÂTRE POUR LA CRÉATION MONDIALE D’UN TEXTE EN 2009

En  2009, Danny Carbonneau et Isabelle Leclerc, suite à leurs stages de perfectionnement auprès d’Odette Guimond, ont fondé avec elle le Réverbère Théâtre. Secrétaire générale du C.A., elle en est devenue directrice générale et artistique. AUTOPOÏÉSIS a agi à titre de coproducteur dans un premier spectacle de cette compagnie, La Maman du petit soldat, la création mondiale du texte de l’auteur français Gilles Granouillet, à la salle intime du Théâtre Prospero, en septembre 2009. Odette Guimond a signé la mise en scène de ce spectacle et interprété le rôle de la Mère. Le Réverbère Théâtre est en résonance avec la démarche artistique élaborée par AUTOPOÏÉSIS.

PARTENARIAT AVEC LE RÉVERBÈRE THÉÂTRE POUR LA CRÉATION NORD-AMÉRICAINE D’UN TEXTE EN 2012-2013

AUTOPOÏÉSIS a agi à titre de partenaire dans le deuxième spectacle de cette compagnie, Combat, la création nord-américaine du texte de l’auteur français Gilles Granouillet, à la salle principale du Théâtre Prospero, en mai 2013. Des ateliers exploratoires avec les acteurs en 2012 ont mené à l’élaboration de ce spectacle. Odette Guimond en a signé la mise en scène et interprété le rôle de la Gloria. Le Réverbère Théâtre est en résonance avec la démarche artistique élaborée par AUTOPOÏÉSIS.

Les commentaires sont fermés.